Permis B - Boîte manuelle


  • Inscription à partir de 17 ans
  • Epreuve théorique à partir de 17 ans
  • Epreuve pratique à partir de 18 ans
  • Formation initiale de 20 heures minimum dans le cadre de la conduite sur boite de vitesse manuelle et de 13 heures dans le cas d'une boite automatique

Différents forfaits sont disponibles :

  • Forfait 20 H éco : 4h sur simulateur et 16h de conduite
  • Forfait 20 H
  • Forfait 25 H : 5h sur simulateur et 20h de conduite
  • Forfait 35 H : 5h sur simulateur et 30h de conduite

Permis B - Boîte automatique


  • Inscription à partir de 17 ans
  • Epreuve théorique à partir de 17 ans et demi
  • Epreuve pratique à partir de 18 ans
  • Formation initiale de 13 heures minimum

Forfait 13h

  • Frais de gestion
  • Forfait code 6 mois
  • Fournitures pédagogiques
  • 13h de conduite sur boîte automatique
  • 1 accompagnement à l'examen de conduite

La Conduite Accompagnée (AAC)


  • Inscription à partir de 15 ans et sans limite d'age.
  • Epreuve théorique à partir de 15 ans
  • Epreuve pratique à partir de 17 ans1/2 (permis valable le jour des 18 ans)
  • Formation initiale de 20 heures minimum dans le cadre de la conduite sur boite de vitesse manuelle et de 13 heures dans le cas d'une boite automatique. suivi d'un rendez-vous préalable de 2 heures avec les accompagnateurs.
  • la conduite encadrée par un ou plusieurs accompagnateurs, possédant le permis depuis au moins 5 ans sans interruption (annulation, suspension, invalidation).avec un suivi pédagogique par l'auto école ( 2 rendez-vous pédagogique de 3h:1h pratique et 2h en salle) la période de conduite accompagnée est de 1 ans et de 3000 km minimun.
taux de reussite superieur avec cette formule

La Conduite supervisée


  • la formation en conduite supervisée est reservée aux éléves de 18 ans et plus.
  • Elle peut se faire :
  • Directement aprés la formation initiale de 20 heures minimum dans le cadre de la conduite sur boite de vitesse manuelle et de 13 heures dans le cas d'une boite automatique. suivi d'un rendez-vous préalable de 2 heures avec les accompagnateurs.
  • Soit aprés un échec à l'épreuve pratique, en ayant préalablement participé à un rendez-vous préalable de 2 heures avec les accompagnateurs.

Documents à fournir lors de votre inscription


  • Carte d'identité (recto & verso)
  • Carte d'identité du parent qui inscrit un enfant mineur (recto & verso)
  • Attestation de recensement ou la journée d'appel si l'élève a plus de 17 ans 1/2
  • ASSR2
  • Photos à signature numérique (e-photo agréées ANTS)
  • 4 Enveloppes timbrées (20g)
  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • Une attestation d'hébergement pour les personnes habitants au domicile familial, accompagnée de la carte d'identité de l'hébergeant (recto & verso)

l'enjeux et déroulement de la formation


L’automobile est devenue un outil social indispensable pour une très grande partie des jeunes de notre société. Au-delà du plaisir de conduire, l’utilisation d’une voiture est souvent indispensable pour les études, le travail ou les loisirs. Rouler en sécurité est donc une nécessité pour tous. Les conducteurs débutants représentent une part trop importante des tués et des blessés sur la route. L’effort engagé doit être poursuivi,notamment par le renforcement de l’éducation et de la formation. Les accidents de la route ne sont pas liés à la fatalité et le programme de formation au permis de conduire est mis en place pour aider les nouveaux conducteurs à se déplacer avec un risque faible de perdre la vie ou de la dégrader. L’objectif général est d’amener tout automobiliste débutant à la maîtrise de compétences en termes de savoir être, savoirs, savoir-faire et savoir devenir. Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante. Le programme de formation se veut une vue d’ensemble des compétences qu’un conducteur responsable doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger. Il vous faudra prendre conscience que ce qui est appris en formation doit progresser et évoluer, après l’obtention du permis de conduire, en tenant compte des mêmes objectifs sécuritaires que lors de votre apprentissage. Vous allez apprendre à manipuler une automobile et à circuler dans différentes configurations, à en connaître les risques et les limites. Vous allez, au travers de ce programme, comprendre les règles du code de la route ainsi que l’influence des lois physiques, psychologiques et physiologiques. Vous devrez également vous situer personnellement en tant que citoyen dans vos choix de conduite. Des cours théoriques et pratiques, collectifs ou individuels, vous aideront à atteindre les objectifs définis et à personnaliser votre progression. Votre formateur vous guidera et vous conseillera. Des tests de connaissances et de capacités pourront être mis en place au fur et à mesure.

Procédure d'évaluation


Il s’agit d’une évaluation sur ordinateur d’une durée d’environ 45 minutes. - il s’agit d’un test d’évaluation de capacités et d’aptitudes et non d’un acte de formation ; - le test précède la formation et les personnes testées ne sont pas des élèves (pas encore) même s’ils disposent plus ou moins de compétences et d’aptitudes ; - les réponses attendues ne sont pas à interpréter autrement qu’au travers l’objet visé par l’évaluation (évaluer des capacités) et non pour leur justesse en elle-même [par exemple lorsque l’on teste la capacité à prendre une décision on n’évalue pas la valeur de cette décision, mais seulement la capacité de la personne à s’engager dans cette décision] ; - il n’y a pas de « pièges » dans les situations présentées, la personne testée doit simplement se placer en tant que conducteur du véhicule d’où la situation est filmée ou photographiée ; - les questions posées ne sont pas des questions à traiter comme des questions de l’épreuve type ETG, c’est-à-dire « je dois faire ceci ou cela », mais comment je perçois cette situation ; - les questions à partir des situations filmées doivent être traitées en tenant compte de la dynamique de cette situation, c’est-à-dire en tenant compte des données de mouvement avant l’arrêt sur image ; l’aspect statique de l’arrêt sur image ne doit pas faire analyser la situation comme une diapositive de code. • Les capacités et connaissances sensori-motrices • Les capacités de compréhension et de traitement • Les aspects émotionnels et affectifs • Les facteurs de volonté • Les capacités de perception, d’analyse et de décision • Les capacités d’attention et de mémoire de travail Le test se divise en 2 parties : - le questionnaire, - l’analyse des capacités cognitives en situation, sur support photos et vidéos. Les catégories de compétences évaluées Seules les questions présentées ci-dessous font l’objet d’attribution de points. Les autres relèvent de l’information simple à destination de l’établissement et des enseignants.